Mumbay

13h, sacs sur le dos, lunettes sur le nez, le pas décidé nous traversons l’aéroport de Mumbai…  Devant nous, vitrées, les portes de l’aéroport s’ouvrent… une chaleur étouffante nous happe… quelques minutes plus tard, à vive allure un taxi jaune  nous entraine au cœur de la ville… L’aventure Mumbai commence ! 

 

 

Mais qui est-elle?

5eme ville la plus peuplée au monde avec 22 millions d’habitants, Mumbai est divisée en 4 villes satellites et une métropole, Mumbai, recevant à elle seule 13 millions d’habitants. Mumbai est un monument à elle seule. Capitale commerciale de l’Inde, elle produit 5 % du PIB et son activité représente 25 % de la production industrielle, 40 % du commerce maritime et 70 % des transactions de capitaux de l’économie indienne.  Un véritable phénomène. Aussi l’importance économique de la ville ainsi que son haut niveau de vie en comparaison avec le reste de l’Inde, attirent des migrants de toutes les régions du pays et du monde, assurant à celle-ci une intense diversité sociale et culturelle. Nous ne pouvions rater ça !

 

 

Son Histoire

Autour de nous, buildings et monuments centenaires se disputent l’espace. Notre première surprise est architecturale. Dans le centre-ville historique les bâtiments renvoient fortement au style anglais. L’histoire nous donnera raison. C’est au début du XVIIe siècle, avec la fondation de la Compagnie des Indes orientales, que les Britanniques arrivent en Inde. Jusqu’au XVIIe siècle, la ville de Bombay n’existe pas en tant que telle. Il s’agit alors d’un groupe d’îles volcaniques peuplées de pêcheurs. Au XVIe siècle, le site est cédé aux Portugais. En 1661, quand Catherine de Bragance, infante du Portugal, épouse le roi d’Angleterre Charles II, elle apporte ce territoire dans sa dot. Les îles sont alors louées à la Compagnie des Indes orientales qui obtient ainsi un excellent port sur la côte ouest du sous-continent indien. Ce n’est cependant qu’au début des années 1860 que le gouverneur britannique Bartle Frere lancera une politique de grands travaux visant à faire de Bombay une ville à la mesure des ambitions impérialistes du Royaume-Uni. Il construira une véritable copie de Londres, avec de larges avenues, et des édifices administratifs imposants, de style victorien et néogothique. 160 ans plus tard, les bâtiments plus ou moins entretenus de la couronne se fondent dans un décor exotique. L’Inde, grouillante, brillante, odorante et colorée à reprit place, offrant à ces rues un charme étonnant. Nous sommes conquis.

 

 

Chhatrapati Shivaji

Des journées entières, sous une chaleur étouffante, nous arpentons avenues, rues et ruelles. Nous ne les quitterons que de cours instants, le temps d’une visite ou d’un repas. Ce matin, nos pas nous mènent hasardement jusqu’à l’imposante Gare centrale de Mumbai « Chhatrapati Shivaji ». Construite en 1882, elle est le plus grand monument édifié par les Britanniques dans le monde colonial, et sans conteste l’un des plus exubérants. Inspirée de la gare de St-Pancras de Londres, de style néogothique victorien, elle fut décorés par les étudiants en art indiens. Autour d’elle, l’architecture coloniale est omniprésente. Au cœur de l’édifice, la vie bas son plein. Les trains arrivent par dizaines déversant leurs passagers par milliers. Courant dans ces interminables corridors, ils côtoient vagabonds, grévistes et touristes. Le mouvement incessant du lieu offre un spectacle intrigant et envoutant.

 

 

 

 

Étourdis, nous quittons la gare et descendons la rue du Dr Dadabhai Naoroji. Ici, avocats, commerçants et tradeurs se partagent l’espace. Au bout, la fameuse porte de l’Inde et de son magnifique Taj Mahal Palace nous attendent. Avant cela, nous profitons du quartier pour déguster un savoureux Panner Massala accompagné d’un petit Massala Chiai. Un vrai bonheur.

 

 

La Porte de l’Inde

Immense !! Cet arc de triomphe de grès jaune s’élance à près de 26 mètres de hauteur. Autrefois, c’était le premier monument de Bombay que les voyageurs qui arrivaient par bateau pouvait apercevoir. La porte de l’Inde fut érigée en 1914 pour commémorer la venue en 1911 de l’empereur de Indes, le roi George V et son épouse la reine Mary. Pour la petite histoire, il commémore donc indirectement également le début de la campagne pour l’indépendance puisque c’est au moment de l’arrivée du couple royal que Gandhi lança sa campagne de non-violence en vue d’obtenir le départ définitif des Anglais. Aujourd’hui, la Porte de l’Inde est un lieu de promenade pour les habitants de Mumbai et un spot photographique obligatoire pour tous les voyageurs de passage dans la métropole. Ce sera pour nous l’occasion d’un shooting photo d’exception avec les très très nombreux indiens de passage ! A se demander parfois qui de la porte ou de nous est vraiment la star !

 

 

 

 

Le Taj Mahal Palace

Tant bien que mal nous parvenons à nous défère de nos fans et nous réfugions au sein du splendide Taj Mahal Palace. Face à la mer d’Arabie, cet hôtel de luxe nous transporte le temps d’un instant dans les splendeurs de l’Inde d’Antan. En partie ouvert aux visiteurs, il est un sas de fraicheur et de beauté à l’état pure. La douceur des draps de soie, le dessin des appartements d’exceptions, et l’odeur des plats sans nul doute savoureux, laissent nos âmes de voyageurs envieux. Difficile de ne pas succomber au plaisir d’une nuit dans ses murs… Mais pas impossible !

 

 

La face caché de Mumbai

C’est ainsi au Leafio hôtel que nous terminerons notre expérience Indienne. A deux pas de l’aéroport international de Mumbai perdu entre les bas quartiers et les hôtels d’affaire, cet arrêt est un rappel à l’ordre. Le développement spectaculaire de la ville ne laisse pas beaucoup de place aux populations pauvres relayées aux habitations de fortunes cachées sous les ponts et les voies rapides. Ici la vie est bien plus rude. La fantaisie anglaise a laissé place au béton armé quand la poussière a étouffé les odeurs sucrées. Une dernière fois l’Inde nous bouscule. Mumbai, la ville moderne par excellence, où tout le monde court après le profit, n’offre pas à tous les mêmes chances.

 

 

 

L’aventure Indienne

 

L’Inde, ce pays de premier abord difficile et peu plaisant semble déjà nous manquer. Cette Terre aux milles saveurs nous a bousculé, dérangé et mal mené. Il nous a fallu vouloir aller plus loin pour lire au travers ses gestes la véritable richesse du pays. Car loin des clichés exotiques, l’Inde s’approche davantage selon nous à l’exposé de nos consciences. Sa main d’œuvre bon marché inonde nos commerces de masse. Quand accros au confort nous le souhaitons sans cesse plus rentable. A la fois critiques de ce monde à deux vitesses et acteurs de son maintien, nous songeons à nos propres conduites.

Ne nous sentons nous pas tantôt brillant et tantôt las face à ce bout de Terre envieux de nos audaces, victime de nos caprices. 

 

Mumbai  » मुंबई  » une capitale hors du temps

2 avis sur « Mumbai  » मुंबई  » une capitale hors du temps »

  • jeudi 3 mai 2018 à 07:37
    Permalien

    Coucou, bien vu et lu vos commentaires.
    Bonne continuation.

    Amitiés.

    Roland

    Répondre
    • visage
      samedi 5 mai 2018 à 18:52
      Permalien

      Merci Beaucoup Mr Charlemagne.
      Une belle pensée à vous depuis l’Arménie.
      A bientôt
      Bien amicalement

      brice

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!