Un diamant bleu protégé par la montagne du Lion, divinité sacrée…

A 200 km de Lijiang, la route qui nous conduit à Lige traverse certains des sites les plus pittoresques de Chine. Souvent affectée par le mauvais temps, celle-ci est sinueuse, longue et pleine de surprises !

Le lac Lugu situé à 2685 mètres d’altitude sur le plateau du Yunnan, forme la frontière entre le comté de Ninglang de la province de Yunnan et le comté de Yantuan de la province du Sichuan. D’une superficie de 48,5 km2 et d’une profondeur maximale de 93,5 mètres, il est entouré de montagnes, possède 5 îles, 4 péninsules, 14 baies et 17 plages.

Chapitre 1 – TREK  

Les deux principaux villages du lac sont Luoshui, départ de nombreux trecks, et Lige, plus petit et intimiste. Nous élirons domicile à Lige pendant 3 jours. Notre temps fut ici consacré à deux points : trouver coûte que coûte un moyen d’entrer dans la communauté Mosuo, et travailler dur notre capacité au trek !

Nous avons débuté notre séjour dans une petite chambre avec balcon donnant sur jardin. Après nos longues randonnées, nous aimions nous y retrouver pour quelques apéros !

 

Hôtel à Lige

Lige

 

A vous d’apprécier !

Les chinois ayant pour habitude d’aménager et baliser chaque lieu, les rives du lac sont très faciles à arpenter! Elles nous entraînent au travers les fermes, les vergers, les terres agricoles et les rangées de pins. L’influence bouddhiste se manifeste sous forme de temples et d’arbres entourés de tissu multicolores imprimés de prières. Et, à tout instant, le bleu turquoise gagne vos yeux et les porte sur l’eau…



 

Chapitre 2 – Les MOSUO

Les rives du lac Lugu sont habitées par de nombreuses ethnies minoritaires tels que les Musuo, les Norzu, les Yi, les Pumi et les Tibétains.La communauté Mosuo crée cependant l’identité de ce lac.

Nous avons eu la chance de passer quatre jours au sein de l’une de ses familles.

Les Musuo compte entre 30 000 à 60 000 habitants. Reposant sur les contreforts de l’Himalaya, ils forment une société matrilinéaire (les enfants sont rattachés au groupe parental maternel, qui les élève, leur transmet le nom et l’héritage), matrilocale (les femmes sont au centre de leur famille et ne la quittent pas pour rejoindre leur conjoint après une union) et avunculaire (la paternité des enfants est exercée par leur oncle maternel).

 

Epilogue du livre 

‘Mariages d’Asie’

Les Mosuo présentent également dans leurs traditions certaines particularités qui leur a valu notre intérêt: le mariage n’existe pas et les amants ne résident pas ensemble. Ces spécificités ont été mises à mal sous la révolution culturelle chinoise par une propagande active en faveur du mariage et de la monogamie. Cependant le succès de cette politique fut tout limité, de nombreux Mosuo étant restés fidèles à leur modèle traditionnel ou y retournant par la suite.


Pendant 4 jours, nous avons pu rencontrer plusieurs familles Mosuo et avons questionné chacun de leurs membres. Nous nous sommes attardés sur cette particularité, son fonctionnement, et son devenir. Le monogame, dit « mariage individuel » sera l’épilogue de notre livre « Mariages d’Asie, conditions et devenirs ».

 

 

TRAVELERS / Infos pratiques 
Meilleur période pour y aller : le mois de mai et le début de l’automne, juste avant et après la saison des pluies qui intervient de juin à septembre. Attention aux différences de température, les journées peuvent avoisiner 20° et retomber à 0° la nuit.

Transport : Au départ de la porte Sud de Lijiang, le bus vous déposera directement à l’entrée de Lige. Prévoir entre 7 et 8 heures. 130 yuan / pers pour l’allée – retour.

Attention à la frontière, un droit d’entrée dans la région est à régler : 100 yuan / pers.

Lige possède plusieurs petits hôtels et restaurants. On y trouve un seul ATM, prévoir du liquide d’avance en cas de panne.

 

LUGU HU : « ……… »  ou le souffle coupé !

21 avis sur « LUGU HU : « ……… »  ou le souffle coupé ! »

  • visage
    samedi 6 janvier 2018 à 15:59
    Permalien

    Coucou Parain, coucou Guylaine ! Merci pour vos vœux ! Nous vous souhaitons une excellente année 2018, en pleine santé bien sûr, et remplis de moments de bonheur, de voyages et d’échanges ! Que ces bons mots se portent jusqu’au plus jeunes, Guillaume, Ludivine, François, et les tout petits de la famille ! 😉 Gros bisous, merci à vous ! A&B

  • lundi 1 janvier 2018 à 08:34
    Permalien

    Bonjour à vous deux
    Merci pour les paysages magnifiques, nous vous souhaitons une très bonne année et surtout une bonne santé pour 2018, du bonheur et de la joie,
    Nous vous embrassons très fort
    Guylaine Philippe

  • visage
    vendredi 22 décembre 2017 à 14:42
    Permalien

    C’est effectivement une organisation « inversée » qui a fait ses preuves ! Il en reste de nombreuses traces ici, dont celle de la femme dans la sphère familiale ! De vrais femmes de caractère !

  • jeudi 21 décembre 2017 à 22:44
    Permalien

    « A couper le souffle » c’est bien le cas de le dire ! Le ciel chinois est d’une beauté pure.
    Ils ont tous compris ces Mosuo: quand on envoie valser cette théorie de l’homme-père tout puissant au centre de la famille, le monde ne s’en porte que mieux!

  • lundi 18 décembre 2017 à 09:59
    Permalien

    Superbe photo et lieu pour s’entraîner , je pense que vous avez du apprécier votre TREK. fessier en béton, langue pendu et les yeux qui pétilles c tous se que je vous souhaite.
    plein de bisous à vous et aux MOSUO !!! Hâte de lire ton épilogue ma chéry. Déby

  • visage
    vendredi 15 décembre 2017 à 04:30
    Permalien

    Bonjour David!
    Merci beaucoup pour ton retour et tes encouragements. C’est un véritable plaisir de partager avec vous tous cette magnifique expérience.
    Le Lac Lugu est vraiment une belle découverte pour nous et les quelques jours passés dans la famille Mosuo a été une expérience hors du commun.
    Nous allons continuer à voyager et nous rapprocher toujours plus des Habitants et de leurs vie traditionnelles.
    A très vite.

  • visage
    jeudi 14 décembre 2017 à 13:06
    Permalien

    Bonjour à vous !
    Sur les contreforts de l’Himalaya vivent entre 30 000 et 60 000 Mosuo (en chinois : 摩梭 ).
    Nous trouvons plusieurs orthographes : Moso, Mosuo, Musuo, ou encore Mossos comme retranscrit autrefois.
    Ces orthographes sont tirées du pinyin : mósuō.
    Le Pinyin est un système de romanisation (transcription phonétique en écriture latine) du mandarin, utilisé en République populaire de Chine.
    Le Pinyin permet donc de transformer les signes chinois «摩梭 » une forme alphabétique connue bien plus facile à lire «mósuo ». Il est entièrement phonétique et peut être appris très vite car il n’existe que 400 syllabes dans les langues chinoises, bien moins que les milliers existantes dans les langues occidentales.
    Le Pinyin est donc un excellent moyen de commencer l’apprentissage du Chinois. Cette langue, facile à apprendre je vous assure, et aussi de nos jours un véritable atout ! Aussi d’ici quelques jours, rendez-vous sur notre onglet « testez-vous » et lancez-vous dans l’apprentissage du Chinois !
    A très bientôt pour notre visio-conférence !
    Alexandra et Brice

  • mercredi 13 décembre 2017 à 05:52
    Permalien

    C’est vraiment Magnifique!

    Merci de nous faire apprécier, avec votre oeil ( pour les photos qui sont très belles d’ailleurs ) et vos récits, cet incroyable découverte.
    C’est un vrai bonheur de vous suivre sur ce blog.
    Et une véritable impatience de vous y retrouver également!
    Merci à tous les deux et à bientôt

  • vendredi 8 décembre 2017 à 12:15
    Permalien

    Bonjour !!!
    Nous avons encore une fois aimé votre blog !
    Le paysage est splendide ! Mais nous nous sommes demandé comment s’écrivait le nom de la communauté ethnie car vous l’avez marqué de différentes façons ( Mosuo ou Musuo ) ?
    Merci beaucoup et nous attendons avec impatience votre appel skype !
    Le club CDI

  • visage
    lundi 4 décembre 2017 à 17:07
    Permalien

    Ni hao à tous les deux ! Merci pour votre message, nous sommes ravis de vous embarquer avec nous ! Gros bisous!

  • dimanche 3 décembre 2017 à 16:45
    Permalien

    Magnifique !!! Vs vs suivons avec grand plaisir 🙂 merci 😉 Grosses bises

  • visage
    samedi 2 décembre 2017 à 13:58
    Permalien

    C’est un plaisir à partager !! Vous mériteriez d’être là, certains endroits vous plairaient tant !! On pense bien à vous ! Gros bisous !!

  • visage
    samedi 2 décembre 2017 à 13:56
    Permalien

    Hello mon Christian…
    Oui 4 mois c’est le minimum. Nous avons vraiment aimé voyager dans ce pays avec des personnes adorables!!!!!!
    en tt cas heureux que ça te plaise.
    Bon les sculptures seront faites en septembre prochain;)
    Bizz à bientôt

  • visage
    samedi 2 décembre 2017 à 13:49
    Permalien

    Gros bisous ma mamy préférée. Merci pour ton soutient! Bises

  • visage
    samedi 2 décembre 2017 à 13:47
    Permalien

    Salut Christine!
    Cette Chine là garde encore de son jus, mais pour combien de temps!
    – Les nouvelles générations on bien compris l’intérêt du tourisme, après tout, tout le monde cherche le confort!
    – Question apéro c’est bière très légère ou alcool de riz. Et jour de fête, un côte du Rhône bas de gamme à 25€ la bouteille ( 1er prix) ! Autant te dire qu’on attend ta bouteille de bourgogne avec impatience!
    Gros bisous à vous!!!

  • visage
    samedi 2 décembre 2017 à 13:38
    Permalien

    Merci beaucoup Marilène. La Chine nous a réservé de belles surprises que nous sommes contents de partager avec vous! Bises

  • vendredi 1 décembre 2017 à 17:47
    Permalien

    Cc bravo et merci pour ces trés jolies photos!!!! Vous nous faites rêver et on pense trés fort à vous Bs

  • jeudi 30 novembre 2017 à 18:29
    Permalien

    Ho la la mais shit quoi ! En fait la Chine il faudrait 4 mois !!! Merci les amis vous devez vous régaler et vous nous donnez grave envie !
    Vivement les tofs !
    Ps il y a des belles sculptures de visage à faire …

  • mercredi 29 novembre 2017 à 22:15
    Permalien

    Superbe!Merci de nous faire rêver

  • mercredi 29 novembre 2017 à 18:25
    Permalien

    Superbe ! 2 questions :
    – cette Chine là sait elle que l’autre Chine (urbaine industrielle polluée et déshumanisée) existe ?
    – pour l’apéro sur la terrasse, il est comment le rhum arrangé là bas ????

  • mercredi 29 novembre 2017 à 18:15
    Permalien

    Magnifique
    Merci à vous pour ce partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!