Kampot la fin au goût poivré.

Dans le bus nous conduisant à Kampot, nous cherchons à en connaitre un peu plus sur cette ville et sa région. Petit bout de province divisé en 8 districts, Kampot en est sa capitale. La région est réputée à travers le monde pour son Poivre existant sous quatre formes Vert, Noir, Rouge et Blanc. « Petit brin d’or vert au milieu d’un pays pauvre », ici le poivre est une nécessité. Beaucoup d’exploitations existent, de la plus commerciale à la plus familiale en passant par de nombreuses ONG. C’est au sein de l’une d’entre elles que nous nous rendons.

 

 

Aude, rencontrée quelques jours plus tôt à Phnom Penh, nous y attend. A scooter nous voilà partis direction Phnom Voar (La colline aux lianes). 30 kms plus tard, nous quittons la route principale et empruntons un petit chemin de gravier au milieu de cultures et d’arbres de toutes sortes. Après 20 minutes nous arrivons à destination. Au premier abord, il s’agit d’un petit bout de terrain, surmonté de quelques maisonnettes.  Mis à disposition de sœur Marie Ange Yoeurng, on essai ici d’accueillir et éduquer les enfants pauvres du quartier. Le magnifique verger adjacent à l’école permet d’assurer les besoins de celle-ci.



 

Sœur Marie Ange Yoeurng

Nous y découvrons un véritable environnement scolaire et éducatif tenu par un petit bout de femme au moral d’acier et à l’énergie débordante. Cette femme a connu les pires heures Khmer Rouges. Elle s’est expatriée peu de temps après la libération au Canada. Elle y a trouvé la foi et le besoin de pardonner.  Après avoir rejoint la congrégation des Servantes des Pauvres à Angers, en France, elle nourrira le besoin de rentrer au pays. C’est en 2013, grâce aux circuits de l’église, qu’elle y parviendra. Former comme infirmière, elle prendra part à de nombreux projets et fera de son mieux pour aider ses compatriotes. « Les choses changent doucement et se détruisent vite, mais il faut toujours avancer ». Pour offrir un peu plus que les champs pour avenir aux plus jeunes, sœur Marie Ange Yoeurng se bat sans cesse et dispense une vraie leçon de vie.

 

 

Association « Coup de pouce humanitaire »

Nos verres de citronnade reposés sur la table, nous retrouvons Aude accompagnée d’un bon nombre d’amis. Il s’agit des membres de l’association « Coup de Pouce humanitaire » qui sont en train de construire le futur dortoir de Phnom Voar. Le travail effectué depuis 15 jours par l’équipe est colossale. Jugez par vous-même ! Un véritable travail d’équipe et de don de soi. L’association « coup de pouce humanitaire» fait le pari du local, et elle a raison. Ces projets concernent de nombreux domaines comme la santé, l’éducation ou le social. Intervenant dans 36 pays elle contribue à différents travaux impliquant au maximum les populations locales. Pour les volontaires, il s’agit avant tout d’une aide physique dans les différents travaux tel que la construction ou rénovation d’écoles, dispensaires, logements sociaux, maternités, ateliers etc. Ici à Phnom Voar, toute cette énergie est mise au profit des enfants. Cela nous remplis de joie et fait germer en nous l’idée, pourquoi pas, de nous rendre utile ! Vous aussi vous avez envie de donner un peu de vous, faites confiance à « coup de pouce » !

 

 

Kep et son marché au crabes

Au sein de la province de Kampot, nous visitons également la petite ville de Kep et son fameux marché aux crabes. Ici les fruits de mer sont légions. Les crabes se pêchent et se préparent devant nous. Niveau fraicheur nous ne pouvons pas trouver mieux.  Pour environs 5USD nous le dégustons avec sa sauce au poivre vert face à l’océan. Un pur moment de plaisir.

 

 

 

De retour à Kampot, nous admirons les derniers rayons de soleil le long de la rivière …. Revenus en ville nous nous trainons les rues longées de vieilles bâtisses coloniales et de petits restaurants. Nous y découvrirons la très bonne cuisine Khmer.

 

 

 

Le retour sur Phnom Penh se fera avec le vieux train « années 60 » circulant du Samedi au Lundi à raison de 2 Trains par jours. Un aller et un retour. Nous vous conseillons de ne pas le rater !!! Un peu plus long que le bus, ce voyage est une expérience, il nous laissera profiter des paysages ruraux perdus au milieu de rien.

 

 

La Fin…

Nous voilà à la fin de notre périple Cambodgien. De ce pays que l’on ne connaissait que vaguement, il nous reste des souvenirs inoubliables !!!! L’ile de Koh Trong avec Johanna et notre couple de jeunes mariés, La campagne de Battambang, Siem Reap et sa cuisine découverte en compagnie de Laure et Sylvain, Angkor comprise grâce à Chea Cheng, Phnom Penh bien sûr, apprivoisée grâce à nos heureux mariés Chenda, Chin, Leang et Bunhik et leurs familles. Ainsi que nos jeunes architectes Louis et Marie. Puis enfin notre dernière destination Kampot, avec Aude, sœur Marie Ange Yoeurng et toute l’équipe de « coup de pouce ».

 

 

Le souvenir…

Ce pays aura su nous enrichir et nous faire grandir. Ce peuple qui a subi tant de peines et d’atrocités a su nous donner espoir. De cette population nous devrions tous prendre exemple afin de mieux comprendre où sont réellement nos priorités. Le terme « avancer » est la plus grande chose que nous avons appris ici, malgré les épreuves et sans jamais en vouloir aux autres.  Petit pays au grand cœur, nous nous reverrons surement un jour.

 

Kampot la fin au goût poivré

7 avis sur « Kampot la fin au goût poivré »

  • mercredi 2 mai 2018 à 06:33
    Permalien

    Bonjour à vous deux, que de belles photos , superbes paysages, profiter bien , nous pensons très fort à vous , gros bisous parrain Guylaine

    Répondre
  • mercredi 2 mai 2018 à 06:30
    Permalien

    Bonjour à vous deux, que de belles photos, superbes paysages, profiter bien de ce superbe voyage qui nous fait voyager, nous pensons très fort à vous ,
    Gros bisous de parrain , Guylaine

    Répondre
    • visage
      jeudi 3 mai 2018 à 07:11
      Permalien

      Coucou vous deux. Merci beaucoup pour ces doux mots. Nous sommes heureux de vous faire profiter de cette aventure. On vous embrasse bien fort. A bientôt !

      Répondre
  • dimanche 18 février 2018 à 18:02
    Permalien

    Un petit clin d œil 😉 toujours très enrichissant et très agréable à consulter superbes photos !!! Bonne continuation à vos 2 grosses bises Chantal &Didier

    Répondre
    • visage
      mardi 20 février 2018 à 16:27
      Permalien

      Coucou à vous, c’est plaisant de vous lire! Nous prenons le temps de profiter pour vous, tout en ne vous oubliant pas 😉 Nous espérons que tout va bien chez vous. Grosses bises A&B

      Répondre
  • dimanche 18 février 2018 à 14:31
    Permalien

    Cc ça faisait un petit moment que je ne mettait pas rendu sur votre site!!!! Qu’est ce que c’est beau à la lecture de vos textes oui je pense que ce pays vous a beaucoup touchés !!!! En plus manger du crabe tout frais comme ça devant la mer !!!! Gros bisous profitez pleinement

    Répondre
    • visage
      mardi 20 février 2018 à 16:30
      Permalien

      Suostei ! Le Cambodge… indéniablement un coup de coeur. Il nous faudra un jour vous y accompagner! 😉 Gros bisous!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!